Quartz Lémuriens

 quartz

   Le terme ‘quartz Lémurien’, bien qu´un peu galvaudé, a été proposé à l’origine par la pionnière en lithothérapie Katrina Raphaell, pour décrire des cristaux de roche aux propriétés énergétiques hors du commun. Ces pointes de quartz sont principalement originaires du Brésil et se reconnaissent traditionnellement à leur profondes stries latérales, qui seraient des informations codées datant de l’époque lémurienne (la civilisation qui précéda la civilisation atlante). Cependant, tous les quartz striés ne sont pas des Lémuriens et tous les Lémuriens ne présentent pas de stries très marquées, loin s’en faut! Alors, à quoi reconnaît-on un vrai Lémurien? Quelles sont ses propriétés?

    Les quartz Lémuriens sont des pointes de quartz originaires de mines de la Serra do Cabral au Brésil, dans lesquelles ils auraient été trouvés non pas attachés à une matrice minérale comme les cristaux normaux mais plantés dans du sable. C’est l’américaine Katrina Raphaell, grande « gourou » de la lithothérapie dans les années 80 et 90, qui fut la première à faire connaître les Lémuriens, qui d’après elle auraient été encodés énergétiquement à l’époque de la civilisation lémurienne et déposés dans ces mines pour la postérité… Elle prête à ces cristaux des propriétés métaphysiques assez fantastiques et, somme toute, totalement subjectives (ils seraient le vecteur de voyages astraux, de connections angéliques, de la perception de vies antérieures, etc…). Il est certes possible qu’ils facilitent ce genre d’expériences chez certains, mais cela dépendra totalement des propres capacités et du niveau de sensibilité et de développement personnel de chacun; il serait en effet illusoire de croire que le fait de se procurer un Lémurien (ou, soit dit en passant, quelque autre outil) soit une garantie d’expériences transcendantales si nous ne nous y sommes pas progressivement préparés. Gardons-donc les pieds sur terre!

   Depuis, toutes les pointes de quartz striées sont vendues (parfois à des prix très abusifs) comme des Lémuriens, provoquant une grande confusion (ce qui est, soit-dit en passant, une constante dans le ‘far west’ qu’est le monde de la lithothérapie). Il est parfaitement logique de supposer que les cristaux Lémuriens ‘originaux’ sont en nombre très réduit et qu’ils sont déjà en de bonnes mains. Cependant, ce que l’on appelle couramment des Lémuriens (et qu’il serait certainement plus judicieux d’appeler des ‘cristaux maîtres’) sont des pointes de quartz originaires du monde entier, striées ou pas, et qui de par leurs conditions particulières de croissance sur des courants telluriques remarquablement puissants, présentent des propriétés énergétiques hors du commun. Chaque pierre a, certes, sa propre « personnalité » et des propriétés uniques qu’il convient à chacun de découvrir petit à petit. Cependant, les Lémuriens ont aussi des propriétés que l’on pourrait qualifier de mécaniques (c´est-à-dire qui fonctionnent de la même manière pour tout le monde et en toutes circonstances) et vérifiables par tout un chacun, pour peu que sa sensibilité soit un tant soit peu affutée ou qu’il maîtrise quelque méthode de test énergétique (kinésiologie, radiesthésie, pouls, etc…). Ces propriétés que je résumerai ci-dessous sont donc le résultat de l’expérience et de plusieurs années d’observation et de travail quotidien avec les cristaux Lémuriens.

    Tout d´abord, ils présentent un taux vibratoire exceptionnel (rappelons que le taux vibratoire, exprimé en unités Bovis, représente le degré de santé, de cohérence, de pureté et d’équilibre de ce que l’on mesure : un lieu, une personne, un aliment, etc.). Si les minéraux peuvent habituellement monter, grosso modo, jusqu’à 20.000 unités Bovis (ce qui est déjà non négligeable lorsque l’on sait que la plupart des gens plafonnent en dessous de 10.000), un Lémurien monte facilement jusqu’à 200.000, voire bien plus haut pour certains spécimens! De ce fait, par un mécanisme que l’on pourrait comparer aux vases communicants, ils rééquilibrent énergétiquement tout leur environnement par leur simple présence, et ce à plusieurs dizaines de mètres à la ronde. Ils sont également très utiles en géobiologie afin de rééquilibrer les réseaux telluriques en inharmonie et autres points géopathogènes (souvent de manière définitive). Outre leurs effets bénéfiques sur les lieux, les Lémuriens nous permettent également de dynamiser les substances organiques que l’on va consommer (eau, nourriture, suppléments et médicaments). Ils sont aussi d’une aide précieuse au praticien en bioénergie, qui pourra les utiliser, entre autres, pour rééquilibrer les chakras et certains déséquilibres énergétiques de ses clients. Bien que les Lémuriens permettent un travail global sur tous les chakras, chaque cristal est unique et a une affinité avec un centre en particulier: si l’on connaît son ‘point faible’ (on a tous un ou plusieurs chakras à travailler en priorité), il sera intéressant de se servir d’un Lémurien qui entre en résonance avec lui.

    Une autre propriété intéressante des Lémuriens est leur incapacité à absorber les résidus énergétiques: même s’il est quand même nécessaire de les passer régulièrement sous l’eau courante afin de les ‘rafraîchir’, ils sont toujours ‘propres’ et ne présentent aucun risque de contamination énergétique comme les autres pierres qui, elles, nécessitent une purification après chaque soin ou utilisation prolongée (dans la poche, en bijou, etc.). Non seulement ils ne se polluent pas, mais ils purifient les autres minéraux! Une pierre qui présenterait donc un déséquilibre quelconque (résidu énergétique, programmation négative, ‘fatigue’,…) se voit instantanément nettoyée et revigorée au contact d’une pointe de quartz Lémurien. Le contact peut être soit direct, soit en milieu liquide: il suffit de déposer nos minéraux et le Lémurien dans un récipient d´eau pendant quelques minutes.

    Le travail avec les Lémuriens peut donc se faire de manière consciente (rééquilibrage énergétique des lieux, travail sur les chakras et sur certains déséquilibres du champ vital), soit de manière intuitive, en le gardant sur soi (pendant la journée, durant la nuit, en méditation, etc…). Lorsqu’on a trouvé ‘son’ cristal, il me semble intéressant de le garder sur soi nuit et jour afin de profiter pleinement de ses propriétés, voir son taux vibratoire augmenter significativement et, pourquoi pas, déchiffrer ses mystérieux codes…